Italie : Mario Draghi chargé de former un gouvernement

·1 min de lecture

Mario Draghi, ex-chef de la Banque centrale européenne, a été chargé mercredi de former un gouvernement pour permettre à l'Italie, paralysée depuis la démission du Premier ministre Giuseppe Conte, d'affronter la crise sanitaire et de procéder aux arbitrages du colossal plan de relance financé par l'UE. Le président de la République Sergio Mattarella, arbitre en cas de crise politique, a reçu mercredi à la mi-journée Mario Draghi "auquel il a donné mandat de former le gouvernement", a annoncé le secrétaire général de la présidence. Mario Draghi a accepté cette mission "sous réserve", une formule consacrée en Italie dans la phase de recherche d'une majorité parlementaire.

>> EN DIRECTCoronavirus : suivez l'évolution de la situation mercredi 3 février

Pas d'élections anticipées 

Dans une première déclaration, le responsable de 73 ans, crédité d'avoir sauvé la zone euro en 2012 en pleine crise de la dette, a tracé les défis qui l'attendent: "vaincre la pandémie, continuer la campagne de vaccination et relancer le pays". Mario Draghi, dont l'arrivée à a été saluée mercredi par une Bourse de Milan en hausse, s'est dit "confiant que l'unité émergera des discussions avec les partis politiques, les groupes politiques et les forces sociales", dans un moment "difficile".

Sergio Mattarella s'était prononcé mardi soir pour un gouvernement de "haut niveau" capable "d'affronter les graves crises actuelles : sanitaire, sociale, économique". Lançant un appel à tous les partis politiq...


Lire la suite sur Europe1