Italie : Mario Draghi, ancien président de la BCE, devient Premier ministre

Après trois semaines de crise politique, l’Italie s’est enfin dotée d’un nouveau gouvernement. C’est Mario Draghi, ancien président de la Banque centrale européenne (BCE), qui est devenu Premier ministre. "Il va s’appuyer sur une très grande coalition qui va de l’équivalent du Parti socialiste jusqu’à la Ligue, le parti anti-européen de Matteo Salvini", décrypte le correspondant à Rome de France Télévisions, Alban Mikoczy. 200 milliards pour relancer l’économie Les défis sont nombreux pour ce nouveau gouvernement. Il va devoir gérer la crise sanitaire mais également les 200 milliards venant de l’Union européenne pour amorcer le plan de relance d’une économie à l’arrêt. "Les ministères de l’Intérieur, de la Santé, des Affaires étrangères restent à leur titulaire actuel. Il y a une forme de continuité, mais surtout volonté d’être le plus sérieux et crédible possible", avance le journaliste.