Italie : ils manquent de se noyer lors d'un coup de com' anti-immigration

Italie : ils manquent de se noyer lors d'un coup de com' anti-immigration

Leur opération de communication est tombée à l'eau. Sept activistes du parti d'extrême droite italien de la Ligue du Nord ont failli se noyer en voulant montrer à quel point il était facile de rejoindre, pour les immigrés illégaux, les côtes italiennes depuis la Tunisie, rapporte l'édition britannique du Huffington Post (article en anglais) lundi 7 avril.

L'opération remonte au 20 mars. Drapeau de leur parti flottant au vent, les sept activistes quittent à bord d'un canot pneumatique Melito di Porto Salvo, à l'extrême sud de la Calabre. Leur objectif : rejoindre la Tunisie et prouver ainsi que la traversée qu'effectuent des centaines de migrants clandestins chaque année peut se faire sans heurts.

"Ils se sont couverts de ridicule"

Mais leur épopée a tourné court. Arrivés à hauteur de Malte, le moteur de leur bateau a pris feu. Après avoir réussi à éteindre les flammes, un membre de l'équipage a dû envoyer une fusée de détresse. Grossière erreur : celle-ci a atterri sur le canot et les septs activistes se sont retrouvés à l'eau, drapeau toujours en l'air, comme le montre une photo publiée sur un site d'informations local (article en italien).

Ils ont été secourus par les autorités maltaises, et la presse n'a pas manqué de se moquer d'eux. "Plutôt que de se couvrir de gloire, ils se sont couverts de ridicule", a écrit The Malta Independent, cité par le Huffington Post. "Et ils ont fini par prouver qu'il est fréquent que ce type de voyage se termine de manière tragique".



Retrouvez cet article sur Francetv info

Vingt ans après le génocide, huit questions sur le rôle de la France au Rwanda
Boeing disparu : ce que les boîtes noires peuvent nous apprendre
Algérie : Bouteflika candidat à la présidentielle pour un 4e mandat
VIDEO. Bouteflika, affaibli mais souriant, candidat à la présidence algérienne pour la 4e fois
Le président Abdelaziz Bouteflika de retour en Algérie