Italie: Le M5S soutient Draghi, ouvrant la voie à la formation d'un gouvernement

·2 min de lecture
ITALIE: LE M5S SOUTIENT DRAGHI, OUVRANT LA VOIE À LA FORMATION D'UN GOUVERNEMENT

ROME (Reuters) - Les membres du Mouvement 5 Etoiles (M5S) ont largement voté jeudi en faveur d'un soutien au président du Conseil italien désigné, Mario Draghi, ce qui devrait permettre à celui-ci d'entrer en fonction cette semaine à la tête d'un nouveau gouvernement d'unité nationale.

Dans un vote en ligne, 59,3% des membres du M5S se sont dits favorables à ce que Mario Draghi forme un gouvernement, suivant ainsi l'appel des chefs de file du parti qui se présente comme anti-système.

En dépit de la présence de partis rivaux au sein de la future coalition, les dirigeants du M5S ont affiché leur soutien à Mario Draghi, disant avoir reçu des garanties lors de consultations menées plus tôt dans la semaine.

Les membres du M5S ont montré du "courage" et une position pro-européenne en votant pour soutenir les efforts de Mario Draghi pour former un gouvernement a déclaré Luigi Di Maio, le ministre italien des Affaires étrangères et cadre du parti anti-système.

"Dans l'un des moments les plus dramatiques de notre histoire récent, le Mouvement 5 Etoiles a choisi le chemin du courage (...) mais au-delà de tout, il a choisi le chemin européen", a-t-il écrit sur Facebook, quelques minutes après la clôture du vote en ligne.

Avec le soutien du M5S, principale force politique au parlement, Mario Draghi devrait être en mesure de former d'ici la fin de la semaine un gouvernement d'union nationale.

Il devrait soumettre une liste de ministres vendredi au président de la République, Sergio Mattarella, puis dévoiler la semaine prochaine son programme devant le parlement, qui décidera alors d'accorder ou non sa confiance à l'ancien président de la Banque centrale européenne (BCE).

Une victoire devant les parlementaires semble acquise, bien que certains élus du M5S ont indiqué qu'ils pourraient voter "non" ou s'abstenir, peu importe l'issue du vote en ligne des membres du parti.

(Gavin Jones, Crispian Balmer; version française Jean Terzian)