Italie : le litre de lait est désormais aussi cher que le litre d'essence pour nos voisins transalpins

© Richard B. Levine/Newscom/Sipa

Le lait est aussi cher que le litre d’essence en Italie , et son prix ne devrait pas baisser prochainement. Comme en France, nos voisins transalpins sont très touchés par l’inflation galopante, qui devrait atteindre 7 % cette année 2022. Le gouvernement italien et les entreprises maintiennent particulièrement leurs efforts sur le prix de l’énergie. Déjà 14 milliards d’euros ont été mobilisés. Et le Premier ministre Mario Draghi - qui va quitter le gouvernement d’ici la fin du mois - s’est d’ailleurs dit prêt à débloquer 10 milliards d’euros supplémentaires.

Le litre de lait à plus de 2 euros

Si le gouvernement italien se focalise sur la crise énergétique, il laisse davantage de côté la flambée des prix de produits de première nécessité. Parmi les produits alimentaires, le lait a notamment dépassé les 2 euros, d’après Les Échos, citant le quotidien italien La Stampa.

Face à cette hausse, les groupes italien Granarolo et français Lactalis , pourtant considérés comme des rivaux historiques dans le secteur laitier en Italie, se sont accordés pour demander l'aide du gouvernement. Les deux groupes dénoncent « une spéculation internationale » qui a poussé à une hausse de 66 % du prix du litre de lait, d’après l'association des entreprises de la filière laitière transalpine Assolatte.

Lire aussi - Emmanuel Besnier, PDG de Lactalis, au JDD : « Il faut repenser notre modèle alimentaire »

L’aide du gouvernement demandée

La flambée du prix du lait s’explique par une baisse de la productio...


Lire la suite sur LeJDD