Italie: L'auteur de l'assassinat du juge Falcone libéré après 25 ans de prison

·2 min de lecture
ITALIE: L'AUTEUR DE L'ASSASSINAT DU JUGE FALCONE LIBÉRÉ APRÈS 25 ANS DE PRISON

ROME (Reuters) - Giovanni Brusca, tueur repenti de la mafia, l'homme qui a notamment fait exploser la bombe responsable de la mort du juge Giovanni Falcone en 1992, a été libéré après 25 ans de prison, suscitant une vive émotion voire de la colère en Italie.

Désormais âgé de 64 ans, Giovanni Brusca a été arrêté en 1996, quatre ans après l'attentat spectaculaire qui a coûté la vie au juge antimafia Giovanni Falcone, à sa femme et à trois gardes du corps sur une autoroute près de Palerme.

Devenu un "repenti", il a ensuite aidé les enquêteurs italiens chargés de la lutte contre les clans de Cosa Nostra.

Giovanni Brusca a reconnu sa participation à plus de 100 assassinats, notamment celui de Giuseppe Di Matteo, un adolescent de 14 ans dont le cadavre a ensuite été dissous dans de l'acide car il était le fils d'un informateur.

"Il a collaboré avec la justice uniquement pour en tirer un bénéfice, ce n'était pas un choix personnel, intime", a déclaré Rosaria Costa, veuve de l'un des policiers tués dans l'attentat contre le juge Falcone, au quotidien Corriere della Sera.

Maria Falcone, soeur du juge assassiné, s'est dite "attristée" par cette libération tout en soulignant que Giovanni Brusca y avait droit.

Ce dernier sera en liberté conditionnelle pendant quatre ans, selon les médias italiens.

"Quoi que l'on puisse penser des atrocités qu'il a commises à l'époque, il y a eu une collaboration (...) N'oublions pas qu'il a fourni des informations sur des attentats aussi bien en Sicile que dans le reste de l'Italie", a dit le procureur national antimafia, Federico Cafiero De Raho, à Reuters.

"A l'évidence, les juges ont considéré qu'il s'agissait de la peine de prison adéquate", a-t-il ajouté, malgré les critiques émises par une partie de la classe politique italienne.

(Angelo Amante; version française Bertrand Boucey)