Italie: l'île de Stromboli ravagée par un incendie probablement allumé pour le tournage d'une série

Capture d'écran d'un tweet montrant la végétation de Stromboli détruite par les flammes.  - Capture d'écran Twitter
Capture d'écran d'un tweet montrant la végétation de Stromboli détruite par les flammes. - Capture d'écran Twitter

"Même le volcan ne nous avait jamais causé autant de dégâts". Sur l'île volcanique de Stromboli, située au nord de la Sicile, l'heure est à la consternation après l'immense incendie qui a détruit 50% de la végétation locale et engendré des dégâts estimés à 50 millions d'euros. La colère des insulaires est d'autant plus grande que, selon les premiers éléments de l'enquête, le feu a été déclenché par le tournage d'une série, intitulée Protection civile, et dont la diffusion était prévue sur la Rai, la radio-télévision italienne.

"Ils ont détruit une montagne pour tourner une scène d'une série de la Rai. Nous sommes choqués et sans voix", a évoqué auprès des journalistes de La Repubblica Carlo Lanza, un habitant de l'île.

Un feu propagé par le sirocco

Tout commence mercredi 26 mai au matin. Comme le mentionnent des dizaines de témoins interrogés par le quotidien milanais Corriere della Sera, les équipes techniques montent dans la montagne afin d'allumer un feu, pour les besoins du tournage. La série Protezione Civile s'inspire en effet de ce service de secours italien, dont l'objectif est la prise en charge des catastrophes naturelles et l'assistance à la population.

"Ils sont montés dans la région de Timpone pour essayer une scène d'incendie. Il y avait aussi deux hommes de l'île qui aidaient ceux de la production. À un moment, quelqu'un a mis le feu, mais les flammes se sont propagées rapidement, à cause du sirocco. On leur avait pourtant dit de ne pas le faire, mais ils n'ont pas fait attention", raconte Rosaria Cincotta, figurante dans la série.

C'est donc le sirocco, ce vent saharien très sec et très chaud, qui aurait participé à propager l'incendie, et à causer d'immenses dégâts. "Sur l'île, il n'y a plus un brin d'herbe. C'est un miracle qu'il n'y ait pas de victimes", a expliqué, toujours au Corriere della sera, Marco Girogianni, le maire de Lipari, une commune dont dépend Stromboli. Le siège de la protection civile locale a également été détruit par les flammes.

Sans caserne de pompiers permanente sur leur île, les habitants de Stromboli ont dû faire face à l'incendie par leurs propres moyens pendant plusieurs heures, avant qu'un hélicoptère et un Canadair ne soient dépêchés de Catane, en Sicile voisine.

La Rai rejette toute responsabilité

La colère des habitants contre les équipes de tournage est grande. "C'était censé être un feu contrôlé dans une réserve naturelle. Mais il est devenu incontrôlable", analyse Roberta Denti, une journaliste milanaise basée sur l'île, dont le témoignage a été recueilli par le Corriere della Sera.

"Ils faisaient ça dans une grande légèreté. Ils ont simulé un incendie pour une scène, mais c'était sans le contrôle des pompiers", a déclaré le chef de la protection civile italienne, Salvatore Cocina. 876450610001_6298455442001

Le parquet de Barcellona Pozzo di Gotto a ouvert une enquête, et les carabiniers, la gendarmerie locale, ont entendu de nombreux témoins, dont le réalisateur. L'actrice italienne Ambra Angiolini, vedette de la série et qui s'est affichée les jours précédents le drame sur les lieux du tournage, aurait promis une levée de fonds aux habitants.

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

Quant à la Rai, elle a été sommée de s'expliquer, la série devant être diffusée sur ses antennes. Mais dans un communiqué de presse lapidaire diffusée le 26 mai, la télévision publique italienne a rejeté toute responsabilité dans l'incendie, pointant du doigt la société de production "11 marzo". Pas de quoi satisfaire les habitants de Stromboli.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles