Italie : l'éventuel départ du chef du gouvernement Mario Draghi inquiète les milieux économiques

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Depuis son arrivée à la tête d'un gouvernement de coalition, il y a un an, Mario Draghi rassure. Le président du Conseil mène une politique de réformes qui a permis à l'Italie d'obtenir la première tranche du plan de relance européen. Et alors que le Parlement italien commence à voter pour choisir un nouveau chef de l'État, la perspective de voir "Super Mario" élu à ce poste ne rassure pas les investisseurs et chefs d'entreprises. Ils s'inquiètent d'une période d'incertitude politique qui pourrait menacer le redressement économique.


Lire la suite

Lire aussi:
En Italie, Silvio Berlusconi se retire de la course à la présidence
Silvio Berlusconi à la conquête de la présidence italienne, "une blague tragique"
UE : Macron et Draghi appellent à réformer les contraintes budgétaires de Maastricht

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles