Italie : cet incendie n’a pas ravagé un lieu de stockage de vaccins contre le Covid-19

·3 min de lecture

Une vidéo publiée sur Twitter le 17 décembre montre un incendie ravageant un bâtiment en Italie. D’après certains utilisateurs anglophones et francophones du réseau social, il s’agirait d’un centre de stockage de vaccins utilisé par l’armée. En réalité, cet incendie a eu lieu le 15 décembre dans une aile de logements d’une caserne à Rome. Il n’a donc pas de lien avec la vaccination contre le Covid-19.

"L'entrepôt militaire où sont stockés les vaccins part en fumée !" Le 17 janvier, une vidéo d'un incendie ravageant un bâtiment a été partagée sur Twitter par plusieurs comptes anglophones et francophones. D'après eux, ces images, vues plus de 135 000 fois, montreraient la destruction d'un hangar dans lequel l'armée italienne stockerait des vaccins contre le Covid-19. Une coïncidence troublante pour certains, puisque cet événement intervient après que l'obligation vaccinale concernant la police, l'armée et les services d'urgence soit entrée en vigueur. Mais en réalité, cet incendie a eu lieu le 15 décembre dans les dortoirs d'une caserne à Rome, et n'a aucun lien avec la pandémie.

Des indices pour authentifier cette vidéo

Si cette vidéo ne montre qu'un bâtiment sans donner beaucoup d'informations de géolocalisation, plusieurs indices visuels permettent de retrouver rapidement l'origine de ces images. Le plus important est le logo de la chaîne de télévision israélienne Inews24.

Pour explorer cette piste, il faut rechercher dans Google images les mots "inews24". Mais pour s'assurer de retrouver la bonne vidéo, il faut aussi réduire le champ de cette recherche. Cela peut notamment se faire en précisant une borne chronologique et une couleur principale. Ici on recherche donc des images datant de moins d'une semaine (puisque les tweets ont été publiés le 17 décembre) et comprenant la couleur rouge, très visible dans les flammes de l'incendie.

Finalement, l'un des tous premiers résultats est un article de Inews24 dans lequel on retrouve bien la même vidéo. Cet article explique que l'incendie s'est déclaré le 15 décembre dans la caserne Salvo d'Acquisto à Rome. Et ces informations permettent ensuite de retrouver plusieurs autres articles de médias italiens. Par exemple, La Repubblica détaille ici que les flammes ont débuté dans une aile servant de logement. Un porte-parole des Carabinieri a d'ailleurs confirmé à l'agence de presse dpa que la caserne ne stockait pas de vaccins.

En résumé

Cet incendie a donc eu lieu le 15 décembre dans une caserne à Rome. Il s'est déclaré dans une aile servant de logement, et la caserne ne stocke pas de vaccins contre le Covid. Contrairement à ce qu'affirment certains tweets, cet incendie n'a donc aucun rapport avec la pandémie et la récente entrée en vigueur de l'obligation vaccinale concernant la police, l'armée et les services d'urgence italiens.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles