En Italie, un homme battu à mort et jeté dans une rivière après une cérémonie chamanique

Le drame a secoué toute l'Italie. Un homme d'une vingtaine d'années a trouvé la mort après avoir participé à une cérémonie chamanique tout près de Venise le 29 juin dernier, selon le récit de la presse locale.

Alex Marangon, 26 ans, faisait partie de la vingtaine de personnes qui participaient à cette liturgie de deux jours au sein de l'abbaye désacralisée de Santa Bona à Vidor, dans la province italienne de Trévise.

Un mystérieux « rituel de guérison »

Dans le cadre d'un « rituel de guérison », ce barman originaire d'un petit bourg près de la cité des Doges saurait bu du thé à base d'ayahuasca, une plante originaire d'Amérique du sud, provoquant de puissantes hallucinations et interdite dans de nombreux pays, dont celui de nos voisins transalpins, souligne le tabloïd britannique Daily Mail.

Mais après ce cérémonial ubuesque, plus aucune trace d'Alex Marangon. Aperçu pour la dernière fois vers 3 heures du matin par deux autres participants. Ces derniers auraient déclaré à la police l'avoir vu courir pieds nus dans les jardins à côté de l'abbaye.

À lire aussi Triple homicide à Palerme sur fond de fanatisme : le drame familial qui choque l’Italie

Son corps est finalement repéré le 3 juillet sur un îlot de la rivière Piave, à quatre kilomètres en aval de l'abbaye de Ciano del Montello. Un peu de temps après la découverte macabre, l'autopsie révèle le pire : « le jeune homme a été sévèrement battu - de plusieurs coups, certains même à la tête, avec un objet con...


Lire la suite sur ParisMatch