Italie : le gouvernement offre une aide exceptionnelle aux familles pour relancer la natalité

En Italie, les cris d'enfants font parfois défaut dans les parcs. Avec 400 000 naissances l'an dernier, l'Italie a atteint un niveau historiquement bas, puisque les femmes ont en moyenne 1,25 enfant, soit deux fois moins qu'en 1960. C'est l'un des plus bas taux du monde. "Tous mes amis ont un enfant, pas plus, indique une femme interrogée par France Télévisions. Plus personne n'en fait deux ou trois, c'est un problème de confiance en l'avenir." Le pays le plus âgé d'Europe Pour inverser la courbe, le gouvernement propose une allocation de 250 euros par mois et par enfant, jusqu'à l'âge de 21 ans. Elle sera supérieure à la somme des différentes mesures déjà existantes. "C'est une bonne initiative pour relancer les naissances, estime une passante. La naissance d'un enfant c'est toujours une bonne nouvelle, et nous en avons besoin pour rendre notre nation plus jeune." Pour Maria Calderara, qui attend un enfant pour l'été, ce coup de pouce financier n'est "pas assez". Les Italiens regardent en effet avec envie la politique sociale française, des aides régulières à l'enfance aux dispositifs d'insertion dans le monde du travail. "Avec une moyenne d'âge de 45 ans, l'Italie est déjà le pays le plus âgé d'Europe, commente le journaliste Alban Mikoczy, correspondant pour France Télévisions à Rome. Il est aussi le seul dans lequel le nombre de retraités est plus important que le nombre d'actifs."