ITALIE. Bersani en tête des primaires de la gauche italienne

Le chef du Parti démocrate en Italie, Pier Luigi Bersani est arrivé en tête aux primaires organisées dimanche pour choisir le futur candidat Premier ministre du centre-gauche, devançant son jeune rival Matteo Renzi, selon les résultats de plus de 40% des bureaux de vote.

Pier Luigi Bersani a obtenu 44,3% des suffrages contre 36,3%, a annoncé le comité organisateur du scrutin, après le dépouillement des bulletins de 3.932 des 9.232 bureaux de vote. En troisième position, on trouve Nichi Vendola, président de la région des Pouilles et candidat d'une petite formation d'extrême-gauche avec 15,1%.

Les primaires étaient organisées pour choisir le candidat du centre-gauche aux législatives du printemps 2013.

Deuxième tour

Pier Luigi Bersani n'ayant pas la majorité absolue, un deuxième tour aura lieu dimanche prochain pour départager le patron du PD et le maire de Florence. Avec la forte affluence, "nous avons vraiment fait un cadeau au pays qui a besoin de reprendre confiance", a-t-il dit, en promettant de continuer à parler dans la semaine à venir, des moyens de sortir l'Italie de la récession où elle est plongée depuis décembre dernier.

Les grands partis s'étaient fortement alarmés du taux d'abstention record de 52% aux régionales de Sicile fin octobre, signe de désaffection de l'électorat pour la politique.

Avec son ton un peu paternaliste, Pier Luigi Bersani a salué la performance de son rival, "protagoniste de cette bataille à laquelle il a apporté de la vivacité".

Bersani peut l'emporter mais Renzi n'a pas perdu", a commenté l'éditorialiste politique du journal Sole 24 Ore, Stefano Folli, tout en prévoyant de "larges" reports des voix de Vendola sur Bersani.

Matteo Renzi, étoile (...)

Lire la suite sur Le Nouvel Observateur

ITALIE. Bersani en tête des primaires de la gauche italienne
ITALIE. La gauche choisit son futur candidat Premier ministre
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.