Italie: Le freinage d'urgence sur le téléphérique ne s'est pas enclenché

·2 min de lecture
ITALIE: LE FREINAGE D'URGENCE SUR LE TÉLÉPHÉRIQUE NE S'EST PAS ENCLENCHÉ

STRESA, Italie (Reuters) - Les enquêteurs chargés d'éclaircir les circonstances d'un accident de téléphérique dans le nord de l'Italie qui a fait 14 morts ont déclaré lundi qu'ils cherchaient à comprendre pourquoi le câble principal s'est rompu et pourquoi le frein d'urgence n'a pas fonctionné.

La télécabine, qui relie en vingt minutes la ville de Stresa, sur les rives du lac Majeur, au mont Mottarone, à 1.400 mètres d'altitude, a chuté en phase d'ascension, tuant tous ceux qui étaient à son bord à l'exception d'un garçonnet israélien de 5 ans qui souffre de multiples fractures et se trouve dans un état critique.

Le parquet italien a ouvert une enquête pour homicide involontaire et négligence.

"Nous commençons à partir des preuves matérielles. Le câble s'est rompu et le système de freins de secours n'a clairement pas marché", a déclaré la procureure Olimpia Bossi.

Selon les premiers éléments, le câble qui remontait la télécabine s'est rompu alors que le téléphérique entamait la dernière partie de son trajet de 20 minutes vers le sommet du mont Mottarone.

Le mécanisme de freinage sur un second câble qui supportait le poids du téléphérique ne s'est pas enclenché et la télécabine a reculé avant apparemment de heurter un pylône, de chuter à terre où elle a roulé avant de heurter des arbres.

Le ministre des Transports et des Infrastructures Enrico Giovannini s'est rendu sur les lieux lundi et a déclaré que le gouvernement mettrait également en place une commission sur le plus grave accident de téléphérique que le pays ait connu depuis 1998, année où 20 personnes étaient mortes lorsqu'un appareil américain volant à basse altitude avait accidentellement sectionné un câble.

Le téléphérique avait été l'objet d'importants travaux de maintenance entre 2014 et 2016. Des contrôles avaient été menés en 2017 et à nouveau l'an dernier par des techniciens spécialisés. Selon les médias italiens, le remplacement des câbles n'était pas prévu avant 2029.

La télécabine peut transporter jusqu'à 40 personnes mais au moment de l'accident elle n'était remplie qu'à moitié en raison des mesures de restriction liées au Covid-19. La liaison par téléphérique venait de rouvrir le mois dernier après être resté fermée une bonne partie de l'hiver.

(Crispian Balmer et Emily Roe, version française Gwénaëlle Barzic)