Italie : « Don Raffaele », figure de la mafia napolitaine, est mort

De notre correspondant à Rome, Quentin Raverdy
·1 min de lecture
Raffaele Cutolo était l'un des chef de Camorra, l'organisation mafieuse napolitaine.
Raffaele Cutolo était l'un des chef de Camorra, l'organisation mafieuse napolitaine.

« O Professore » n'est plus. Raffaele Cutolo, 79 ans, figure historique de la mafia napolitaine, s'est éteint hier soir dans le centre médical de la prison de Parme, des suites d'une longue maladie. Derrière lui, l'homme laisse un CV carcéral à faire pâlir : condamné quatre fois à la perpétuité, Cutolo passera près d'un demi-siècle en cellule, dont plus de deux décennies en 41-bis, le régime d'isolement total, réservé aux mafieux de haut rang.

Fils d'un métayer et d'une blanchisseuse d'Ottaviano, petite commune au pied du Vésuve, Cutolo n'a que 22 ans quand il fait couler le sang pour la première fois. La victime : Mario Viscito, tué pour avoir fait la cour à sa sour, Rosetta. Les morts se compteront ensuite par centaines au début des années 1980 quand la Nuova Camorra Organizzata (NCO), la puissante faction napolitaine fondée par « Don Raffaele », se livre à une guerre sans merci avec les clans rivaux de la Nuova Famiglia alliés aux mafieux siciliens. Des luttes de pouvoir qui coûteront même au « Professeur » la vie de l'un de ses enfants, Roberto (28 ans), tué en décembre 1990 par un commando envoyé par un boss rival.

Même derrière les barreaux, l'influence du chef mafieux n'en reste pas moins vivace. « C'était un point de référence, qui commandait depuis les murs de sa cellule. Il a marqué l'histoire de la criminalité napolitaine et au-delà », rappelle l'ancien juge d'instruction Carlo Alemi, cité par la Rai. Le boss camorriste ira même jusqu'à participe [...] Lire la suite