Privé de visite à sa femme, ce papi italien joue de l'accordéon à sa fenêtre

Hortense de Montalivet
·Journaliste et vidéaste
·2 min de lecture

AMOUR - Privé de visite? Qu’à cela ne tienne, on jouera donc une sérénade. C’est l’idée originale qu’a eue Stefano Bozzini, un Italien de 81 ans qui n’a pu aller voir sa femme, Carla Sacchi, à l’hôpital de Castel San Giovanni, dans le nord de la région de l’Émilie-Romagne, à cause des restrictions sanitaires imposées par la pandémie de Covid-19.

Coiffé d’un chapeau à plumes, selon l’uniforme des Alpins, l’armée italienne des montagnes dont il a fait partie, l’homme a joué de l’accordéon assis sur une chaise sous les fenêtres de sa dulcinée lors d’un petit moment de grâce.

Les internautes ont apprécié

Les images publiées sur Facebook par la fille du musicien sont devenues virales et ont reçu de nombreux commentaires positifs. “Magnifique! Quelle belle idée”, “quel frisson! Quel amour! Nous souhaitons à cette femme une rapide guérison”, peut-on lire en italien sous la vidéo.

Masquées et posées à leur fenêtre à l’étage, la femme de Stefano Bozzini et certaines de ses compagnes d’hôpital ont écouté “Spanish Eyes” d’Engelbert Humperdinck puis certaines chansons appréciées de l’élue de son cœur.

L’établissement dans lequel elle se trouve ne traite pas les patients atteints de Covid-19, mais les visiteurs ne sont pas autorisés à entrer dans le bâtiment pour autant.

Situation sanitaire inquiétante

L’Italie a dépassé le million de cas de contaminations au Covid-19. Plus de 42.000 personnes sont déjà décédées. À Naples, où les services de réanimation sont surchargés, des personnes ont été mises sous oxygène à l’intérieur même de leur voiture à l’entrée de l’hôpital. Des médecins réclament un nouveau couvre-feu national.

À voir également sur Le HuffPost: La police Italienne livre un rein à 230 km/h en Lamborghini

LIRE AUSSI:

La carte des reconfinements et couvre-feux en Europe

Covid: la Savoie est le département le plus touché et on ignore pourquoi

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.