ITALIE. Le chef du gouvernement Mario Monti démissionne

Le chef du gouvernement italien Mario Monti a présenté vendredi 21 décembre sa démission et celle du gouvernement, a annoncé un communiqué de ses services.

Mario Monti a annoncé lors d'un dernier conseil des ministres "son intention de se rendre auprès du président pour lui remettre la démission du gouvernement" dès la fin de la réunion, selon le communiqué. Il s'est rendu immédiatement au Quirinal, siège de la présidence.

Un peu plus tôt dans la journée, le parlement italien a adopté de façon définitive le budget 2013, ouvrant ainsi la voie à la démission de Mario Monti.

La Chambre des députés a ratifié la loi de finances par 309 voix favorables, 55 contre et 5 abstentions. Le Premier ministre avait annoncé le 8 décembre son intention de démissionner dès le budget adopté, après avoir perdu le soutien du PDL de Silvio Berlusconi à sa majorité parlementaire.

Un technocrate qui a rassuré les marchés

Mario Monti, 69 ans, qui a dirigé l'Italie du 16 novembre 2011 au 21 décembre 2012, a imposé en un peu plus d'un an de mandat un style courtois mais ferme qui a su rassurer l'Europe et les marchés échaudés par les frasques de son bouillant prédécesseur Silvio Berlusconi.

Ce professeur d'économie, surnommé parfois "le cardinal" pour son côté impénétrable, a traversé ses treize mois agités à la présidence du Conseil sans jamais se départir de son calme.

Il a dû entre autres imposer une cure d'austérité drastique à ses concitoyens, affronter la colère des syndicats lors de sa réforme du marché du travail, tout en gérant une majorité (...)

Lire la suite sur Le Nouvel Observateur

ITALIE. Le chef du gouvernement Mario Monti démissionne
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.