Italie: le chantier pharaonique du pont de Messine ressuscité?

© REUTERS/Alberto Lingria

Vieux projet politique plusieurs fois enterré, cet ouvrage titanesque permettrait de relier la Sicile au continent européen. Le gouvernement italien souhaite relancer ce chantier de plusieurs milliards d'euros en demandant l'aide de l'Union européenne.

Avec notre correspondant à Rome, Éric Sénanque

C’est une chimère qui est en train d’être ressuscitée. Le pont sur le détroit de Messine est un vieux rêve des gouvernements transalpins. Dès le XIXe siècle et l’unité italienne en 1870, il a été question de rallier la Sicile au continent.

Aujourd’hui, le nouvel exécutif italien en rêve. Avec un homme en particulier : Matteo Salvini, patron de la Ligue et désormais ministre des Infrastructures, qui avait fait du pont une de ses promesses de campagne en septembre. Sur sa proposition, la société Détroit de Messine, en liquidation depuis 2013, vient d’être réactivée.

Axe européen stratégique

Le pont suspendu, s’il est réalisé, serait une prouesse architecturale : plus de trois kilomètres et demi de long, un tablier à 65 mètres au-dessus de la mer et des pylônes s’élevant à plus de 380 mètres. Le gouvernement jure que l’ouvrage pourrait redynamiser le sud de la péninsule et devenir un axe européen stratégique.

Matteo Salvini souhaite d’ailleurs demander un cofinancement à l’Union européenne le 5 décembre à Bruxelles. Cette promesse du pont se heurte à de nombreuses réalités locales : la zone est très sismique et la réalisation du pont serait, pour les écologistes, un désastre environnemental pour le détroit de Messine où vivent des centaines d’espèces d’oiseaux sauvages.


Lire la suite sur RFI