Italie : une allocation de 250 euros par enfant pour relancer les naissances

Avec 400 000 naissances en 2020, l'Italie a atteint un plus bas historique. Alors, le gouvernement vient de faire voter la mise en place d'une allocation de 250 euros par enfant, et par mois. Elle sera versée jusqu'aux 21 ans de l'enfant. Cette annonce a toutefois été accueillie avec prudence par certaines familles romaines. "Selon moi, il faudrait que cette somme soit versée jusqu'à 24 ans, le temps de finir l'université et pouvoir te financer toi-même", affirme une jeune femme au micro de France 2. 1,25 enfant par femme en 2020 "C'est une bonne initiative pour relancer les naissances (...), nous en avons besoin pour rendre notre nation plus jeune", poursuit une autre habitante de Rome. Cette allocation remplacera les différentes mesures adoptées dans les dernières années, comme les aides scolaires ou les aides à la garde d'enfant. Le taux de fécondité des femmes italiennes baisse depuis les années 60. Avec 1,25 enfant par femme en 2020, il a atteint un minimum historique. Le contexte sanitaire lié à l'épidémie de Covid-19 n'incite pas les jeunes couples à la confiance. Avec une moyenne d'âge de 45 ans, l'Italie est le pays le plus âgé d'Europe.