Italie, Allemagne, France… le Covid-19 inquiète de plus en plus, "verrouillage" en vue ?

·1 min de lecture

La pandémie de Covid-19 fait de la résistance en Europe. Il y a même eu un bond des infections dans de nombreux pays, ces derniers temps. Le Portugal, très durement frappé en début d'année par le Covid-19, a commencé, lui, à alléger lundi ses restrictions, après deux mois d'un confinement généralisé. Les crèches, écoles primaires et certains commerces non essentiels (salons de coiffure, librairies...) y ont rouvert, première étape d'un plan de déconfinement étalé jusqu'à début mai, qui "doit être très prudent", selon le Premier ministre Antonio Costa.

En Italie, où les 100.000 morts du Covid-19 ont été dépassés, au contraire, les trois quarts de la péninsule sont classés à partir de lundi en "zone rouge" jusqu'au 6 avril, période englobant les fêtes de Pâques. Les écoles y sont fermées, tout comme les bars et restaurants, ainsi que la plupart des commerces non essentiels. "Je ne m'y attendais pas. Nous vivons au jour le jour", commente Ana Cedeno, serveuse dans le quartier de Trastevere à Rome, en préparant des cafés à emporter pour les quelques passants. "Nous avons perdu beaucoup d'argent", ajoute-t-elle, se disant "très triste" face à ce nouveau confinement.

>> A lire aussi - L'Italie ne s'en relèvera pas si l'Union européenne la laisse tomber, alerte Bruno Le Maire

"Je pense que tout cela est inutile, parce qu'ils ont déjà tout fermé trois fois et que ça n'a pas marché. Si quand on rouvre, tout le monde commence à faire ce qu'il veut, les fermetures ne servent à rien", estime (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Covid-19 : Laurent Wauquiez veut généraliser les purificateurs d'air dans les salles de classe
Nucléaire : bras de fer entre l’Iran et les Etats-Unis
Thierry Breton précise les modalités du futur "passeport vert" de l'UE
Défense : bond des exportations d’armes de la France, l’Arabie saoudite premier importateur
Se marier avec un étranger en situation irrégulière