Italie, Allemagne, Angleterre… Nos voisins se barricadent face au Covid-19

Source AFP
·1 min de lecture
En Allemagne, les restrictions pourraient être durcies. (illustration)
En Allemagne, les restrictions pourraient être durcies. (illustration)

En ce début d'année 2021, de nombreux pays sont entrés dans une phase de vaccination active. En France, face aux critiques, Olivier Véran a annoncé une batterie de mesures destinées à permettre à cette campagne d'atteindre son « rythme de croisière ». Mais, en Europe, plusieurs de nos voisins sont aussi forcés de prendre des mesures plus strictes afin d'enrayer la propagation du Covid-19. Ainsi, l'Angleterre opte pour un reconfinement strict amené à durer jusqu'au mois de mars, l'Italie retarde la date d'ouverture des lycées en présentiel et l'Allemagne va prolonger toute une vague de restrictions déjà en place.

De l'autre côté de la Manche, Boris Johnson a annoncé, mardi, la mise en place d'un nouveau confinement face au nombre de cas liés au nouveau variant du coronavirus. Mercredi matin, Michael Gove, chargé de la coordination de l'action du gouvernement, a expliqué sur la chaîne Sky News que ces restrictions ne seront pas levées rapidement. « En entrant dans [le mois de] mars, nous devrions pouvoir lever certaines de ces restrictions, mais pas nécessairement toutes », a-t-il souligné. Légalement, le confinement doit entrer en vigueur dès mercredi à 0 h 01 (heure locale), mais Boris Johnson a appelé la population à suivre les règles immédiatement. Le Parlement en débattra mercredi. La population n'est autorisée à sortir que pour des raisons essentielles, comme faire des courses ou pour des raisons médicales. Comme lors du premier confinement au printemps [...] Lire la suite