Italie : un adolescent de 15 ans meurt après avoir mangé des sushis dans un restaurant

·2 min de lecture
Tout est parti d'un repas dans un restaurant japonais, le 23 novembre dernier (Photo : Getty Images/iStockphoto)

Deux personnes pourraient être mises en examen pour homicide involontaire, après l'ouverture d'une enquête par la justice transalpine.

Un simple repas festif qui a tourné au drame. Un garçon âgé de 15 ans est décédé le 2 décembre dernier à Naples (Italie), neuf jours après avoir consommé des sushis dans un restaurant japonais. Un repas à la suite duquel l'adolescent était tombé gravement malade.

"C’était un sportif et il avait une hygiène de vie impeccable"

Comme le rapporte L'Essentiel, qui relaye des informations de La Repubblica, le défunt, nommé Luca Piscopo, a commencé à "se sentir mal" peu après avoir fini de manger et avait ensuite présenté tous les symptômes d'une intoxication alimentaire : "forte fièvre, vomissements et diarrhée". Le média luxembourgeois précise que les autres convives du repas étaient également tombés malades ce jour-là.

Après plusieurs jours, l'état de Luca s'est cependant amélioré, mais l'adolescent est ensuite mort subitement, d'un arrêt cardiaque. Un décès d'autant plus étrange que le lycéen était en "excellente santé" avant le repas du 23 novembre au restaurant, selon l'avocate de sa famille, citée par L'Essentiel : "C’était un sportif et il avait une hygiène de vie impeccable. Nous ne voulons pas accuser qui que ce soit, mais nous voulons comprendre ce qui s’est passé."

Le restaurateur et un médecin pourraient être mis en examen

Une enquête a rapidement été ouverte par la procureure de Naples, qui a demandé une autopsie pour déterminer les causes du décès. La bactérie salmonelle, identifiée dans l'un des cas d'intoxication alimentaire survenus le soir du repas, pourrait être en cause. 

À la suite de ce drame, deux personnes, le propriétaire du restaurant et le médecin généraliste qui avait ausculté la victime après son intoxication alimentaire, pourraient être mises en examen. "Aucune enquête ne pourra rendre Luca à ses proches, mais ses parents veulent savoir comment il est possible qu’un garçon en très bonne santé, qui n’avait jamais souffert d’aucune maladie, soit mort à seulement 15 ans", résume l'avocate de la famille Piscopo, forcément inconsolable après la perte de l'un des siens.

VIDÉO - Une famille inquiète appelle les autorités en découvrant des sushis fluorescents

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles