En Italie, 18% des infections attribués au variant britannique du SARS-CoV-2

·1 min de lecture
EN ITALIE, 18% DES INFECTIONS ATTRIBUÉS AU VARIANT BRITANNIQUE DU SARS-COV-2

ROME (Reuters) - Le variant plus contagieux du coronavirus SARS-CoV-2 identifié pour la première fois dans le sud-est de l'Angleterre représente environ 17,8% de l'ensemble des nouvelles contaminations en Italie, a déclaré vendredi le ministère de la Santé.

Celui-ci a estimé que le taux de reproduction du COVID-19 dit "R" était remonté à 0,95 contre 0,84 il y a une semaine, entraînant la mise en place de nouvelles restrictions qui devraient être annoncées plus tard dans la journée pour un certain nombre de régions.

Des scientifiques britanniques ont indiqué que le variant en question était jusqu'à 70% plus contagieux que les autres formes dérivées du SARS-CoV-2 et présentaient un risque de mortalité d'environ 30% plus élevé.

"Il est probablement destiné à devenir (le virus) le plus répandu (en Italie) dans les mois à venir", a commenté vendredi dans un communiqué l'Institut national italien de la santé.

L'Italie a signalé 92.729 décès liés au COVID-19 depuis l'apparition de l'épidémie sur son territoire en février 2019, et recensé 2,68 millions de cas de contamination à ce jour.

(Crispian Balmer, version française Juliette Portala, édité par Jean-Michel Bélot)