Italie: à l'Aquila, le pape rend hommage à la "dignité" de la population

Le pape François a rendu hommage dimanche à la "résilience" et la "dignité" de la population de l'Aquila lors d'une visite dans la capitale des Abruzzes (centre de l'Italie), qui continue de panser les plaies d'un séisme meurtrier en 2009.

"Vous avez démontré un caractère résilient (...) Il y avait tout à reconstruire: les maisons, les écoles, les églises", a déclaré le pape de 85 ans devant quelques milliers de personnes réunies sur la place du Duomo, dont de nombreuses familles de victimes.

Le séisme du 6 avril 2009 a fait plus de 300 morts, 1.600 blessés et provoqué d'importants dégâts dans la ville, qui reconstruit petit à petit ses édifices, notamment dans le centre historique.

Le souverain pontife est arrivé peu avant 08H30 en hélicoptère à l'Aquila (environ 70.000 habitants) où il doit célébrer une messe et la prière dominicale de l'Angelus, avant de repartir à la mi-journée.

Peu avant 10H00 (08H00 GMT), François a rejoint la place de la basilique Sainte-Marie de Collemaggio à bord de la Papamobile, saluant la foule où certains agitaient des drapeaux jaune et blanc du Vatican.

Cette basilique, gravement endommagée durant le séisme, est célèbre pour abriter la plus ancienne Porte sainte du monde et le tombeau de Célestin V, premier pape démissionnaire, au XIIIe siècle.

"C'est une visite spéciale, comme si Jésus était arrivé", a confié à l'AFP les larmes aux yeux Rita Maccarone, 45 ans, qui a perdu sa belle-soeur dans la catastrophe.

cmk-kv/jg