Italie: à Bergame, un requiem pour les victimes du Covid

Hier soir, au cours d’une cérémonie marquée par l’exécution du Requiem de Donizetti, l’Italie a honoré ses morts du coronavirus à Bergame.
 Le plus grand nombre de décès a été enregistré dans la province de cette ville lombarde. À tel point que dans phase aiguë de la pandémie, au mois de mars, des centaines de corps de défunts ont du être transférés, par camions militaires de Bergame vers les crématoires d’autres régions  du nord de la péninsule. À ce jour, l’Italie compte 34. 739 victimes du virus et une dizaine de clusters.

Avec notre correspondante à Rome,  Anne Le Nir

C’est sur les airs de la Messa da Requiem de Gaetano Donizetti que s’est déroulée cette cérémonie de commémoration, fort émouvante. L’un des principaux compositeurs italiens du 19e siècle naquit en 1797 à Bergame et y décéda en 1848. D’où le choix d’une de ses œuvres pour rendre hommage aux 6000 habitants de la province de Bergame emportés par le coronavirus.

► Lire aussi : «À Bergame, les familles se disent adieu à l'ambulance»

La cérémonie s’est déroulée sur la place devant le cimetière monumental, en présence du président de la République, Sergio Mattarella ,et d’environ 200 maires des communes de la province, située en Lombardie.

En raison des mesures de sécurité sanitaire, elle n’a pas été ouverte au public. Mais retransmise en direct sur la chaîne nationale Rai Uno. L’ensemble chœur-orchestre était dirigé par le directeur du Festival Opera Donizetti, Riccardo Frizza qui a été lui-même contaminé par le coronavirus.