ISS : nouveau compte à rebours pour Thomas Pesquet

Thomas Pesquet devra encore patienter 24 heures avant de rallier la station spatiale internationale (ISS). Le décollage de la fusée Falcon 9, qui devait l’y emmener avec trois autres astronautes, a dû être reporté en raison de mauvaises conditions météorologiques. "La NASA et SpaceX ont préféré jouer la sécurité maximale. Il y avait des risques de vents violents sur la trajectoire de la fusée, d’où ce report à vendredi, 11h49, heure française", précise le journaliste de France Télévisions, Loïc de la Mornais, en direct de Cap Canaveral, en Floride (États-Unis). Un répit de quelques heures Durant ces 24 heures de report, Thomas Pesquet continuera à s’entraîner pour le lancement et le vol de la fusée. "Il va bénéficier de trois repas terriens supplémentaires avant d’avoir essentiellement des repas lyophilisés pendant six mois, et il va surtout pouvoir continuer à se reposer, car la station spatiale internationale est à l’heure de Greenwich, et non à l’heure américaine. Depuis plusieurs jours, les astronautes se recalent sur ce fuseau horaire", détaille Loïc de la Mornais.