ISS : la mission Alpha pour préparer l’avenir

Vendredi 23 avril, les quatre astronautes de la mission Alpha, menée par le Français Thomas Pesquet, s’envoleront pour la Station spatiale internationale (ISS), à 400 kilomètres au-dessus de la Terre. dans le cadre de la mission Alpha qui doit préparer l’avenir. "C’est un plaisir de le voir partir. C’est une partie de nous-mêmes qui part. (...) On va exposer des composés chimiques sur la station spatiale pour voir les effets du soleil. Les astronautes donnent d’eux-mêmes pour voir le comportement du système cardiaque notamment. C’est une épreuve", indique sur le plateau du 23 Heures Michel Viso, responsable du programme Exiobiologie au Centre national d’études spatiales (CNLS). Mieux comprendre la physiologie d’une manière générale Et d’ajouter : "On va peut-être apprendre des mécanisme intimes de notre apprentissage, la physiologie d’une manière générale, quelques comportements tout simplement de la vie. (…) C’est difficile de dire le but ultime. L’exploration, c’est découvrir l’inconnu". Parmi l’une des expérimentations prévues, Thomas Pesquet devra notamment tester un bandeau pour améliorer le sommeil des astronautes ou encore des nouveaux moyens pour détecter les radiations.