Israël veut des USA une aide militaire annuelle de 5 milliards

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, et le président Brack Obama. Israël aurait demandé aux Etats-Unis qu'ils lui apportent une aide militaire annuelle représentant cinq milliards de dollars (4,6 milliards d'euros), lorsque le programme d'aide américain en vigueur aura expiré, /Photo d'archives/REUTERS/Kevin Lamarque (Reuters)

WASHINGTON (Reuters) - Israël a demandé aux Etats-Unis qu'ils lui apportent une aide militaire annuelle représentant cinq milliards de dollars (4,6 milliards d'euros), lorsque le programme d'aide américain en vigueur aura expiré, a-t-on appris mercredi de sources proches du Congrès. Le programme en cours représente en moyenne une aide de trois milliards de dollars et il expirera en 2017. Le gouvernement israélien souhaite obtenir un soutien de 50 milliards de dollars sur dix ans, ont dit des assistants parlementaires, pour parer aux menaces qui vont apparaître du fait de la signature de l'accord entre l'Iran et les grandes puissances sur le programme nucléaire de Téhéran. Selon Israël, la levée des sanctions économiques pesant sur la République islamique d'Iran va lui permettre d'accroître son aide à des factions hostiles, en Syrie, au Liban, dans les territoires palestiniens et ailleurs. Les sources et d'autres responsables américains ont toutefois prévenu que les négociations n'en étaient qu'à leurs prémices et que le texte n'était pas encore prêt à être adressé au Congrès, qui devra l'approuver pour qu'il entre en vigueur. "D'abord, ils doivent négocier avec la Maison blanche", a dit une source. Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, doit rencontrer la semaine prochaine le président Barack Obama et la question du soutien militaire américain devrait figurer au menu de leurs discussions. Un responsable américain a prévenu qu'il était peu probable que la présidence accède intégralement aux demandes formulées par Israël, expliquant que les deux parties finiraient sans doute par se mettre d'accord sur une somme comprise entre quatre et cinq milliards de dollars. (Patricia Zengerle, avec Andrea Shalal, Phil Stewart et Arshad Mohammed à Washington, Dan Williams et Luke Baker à Jerusalem, Nicolas Delame pour le service français)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles