Israël : le travailliste Isaac Herzog élu président

·1 min de lecture
Isaac Herzog, surnommé « Bouji », a été élu pour la première fois au Parlement en 2003. Il a passé la décennie suivante dans des ministères, avant de prendre la tête d'un Parti travailliste en crise en novembre 2013.
Isaac Herzog, surnommé « Bouji », a été élu pour la première fois au Parlement en 2003. Il a passé la décennie suivante dans des ministères, avant de prendre la tête d'un Parti travailliste en crise en novembre 2013.

Israël a un nouveau président. Et son nom est bien connu au pays. Il s'agit d'Isaac Herzog, ancien chef du Parti travailliste qui a été élu, mercredi 2 juin, par les députés israéliens. Et ce, alors que le pays est également dans l'attente de l'annonce d'un accord qui verrait le Premier ministre Benyamin Netanyahou quitter son poste. Isaac Herzog est l'héritier de l'une des plus grandes familles israéliennes, que l'on compare souvent à la famille Kennedy. Avec cette élection, il marche ainsi dans les pas de son père. Chaïm Herzog a été chef de l'État israélien de 1983 à 1993.

« Toute ma vie a été au service de l'État, ce sera un honneur de vous servir comme président de notre État que nous aimons tous », affirmait Herzog fils, dans son clip de campagne diffusé ces dernières semaines sur les réseaux sociaux. Celui qui occupera pour les sept prochaines années une fonction en grande partie symbolique avait convoité, en 2015, le poste de Premier ministre, doté de beaucoup plus de pouvoirs.

L'opposé de Netanyahou

L'avocat de formation, né en 1960, avait alors en face de lui un adversaire redoutable : un certain Benyamin Netanyahou. « Quand je me suis porté candidat à la tête du parti travailliste, ils ont dit : ?Il n'a pas de charisme, aucune chance.? Et quand j'ai affirmé, l'année dernière, que je serai l'alternative au gouvernement de Netanyahou, ils ont ri », avait-il déclaré à la presse avant les élections de 2015.

À LIRE AUSSIEn Israël, l'incertitude politique [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles