Israël signe avec les Émirats son premier accord de libre-échange avec un pays arabe

© Mohammed Al-HAMMADI / UAE's Ministry of Presidential Affairs / AFP

Israël  et les Émirats arabes unis, qui ont normalisé leurs relations diplomatiques en 2020, ont signé mardi un accord "historique" de libre-échange, le premier du genre entre l'État hébreu et un pays arabe. Cet accord abolit les barrières douanières pour "96% des produits" échangés entre les deux parties, dont les échanges commerciaux se sont chiffrés à 900 millions de dollars (814,4 millions d'euros) en 2021, selon les données officielles israéliennes.

"Israël et les Émirats ont signé un accord historique de libre-échange, le premier de cette ampleur entre Israël et un pays arabe", s'est réjoui sur Twitter le Premier ministre israélien, Naftali Bennett. "Sous l'égide de mon ami Mohammed ben Zayed (Al-Nayane, dirigeant des Émirats) et grâce à beaucoup de détermination, il s'agit de l'accord de libre-échange le plus rapidement signé dans l'histoire d'Israël", a-t-il poursuivi.

Quatre sessions de négociations

Les Émirats et Bahreïn ont normalisé leurs relations avec Israël en 2020 dans le cadre d'une série d'accords négociés avec les États-Unis . Le Maroc a emboîté le pas, tandis que le Soudan a également accepté de normalise...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles