Israël: un pic de chaleur provoque des centaines d’incendies

Une vague de chaleur touche en ce moment le Proche-Orient. Des températures dépassant les 40° ont été mesurées sur le littoral méditerranéen, entre la bande de Gaza et le nord d'Israël. Et les pompiers israéliens font face à des centaines d'incendies. Le Premier ministre, Benyamin Netanyahu, a demandé une aide aérienne internationale pour aider à combattre ces feux.Avec notre correspondant à Jérusalem,  Guilhem DelteilTout au long de la journée, ce sont des centaines d'incendies qui se sont déclarés sur le territoire israélien et en Cisjordanie. La plupart de ces feux ont été contenus, mais dans le centre d'Israël, deux foyers ont pris de l'ampleur.Le chef des pompiers de la région a, dans l'après-midi, mobilisé l'ensemble de ses effectifs. Mais face à la progression des flammes, le Premier ministre a jugé nécessaire de faire appel à une aide internationale. Il a demandé à ses services de solliciter « immédiatement » un soutien aérien de pays voisins.Ce jeudi, près de 3 500 personnes ont dû être évacuées. Dans deux localités au moins, des habitations ont été brûlées. Et selon un responsable de la police, le village de Mevo Modiin - qui comptait un peu plus de 200 habitants - a été quasiment entièrement détruit. Plusieurs routes ont dû être également fermées à la circulation.Selon les pompiers israéliens, le pic de chaleur combiné à une tradition juive serait à l'origine de la majorité de ces incendies. Israël célébrait ce jeudi Lag BaOmer, une fête au cours de laquelle des feux de joie sont allumés. Certains auraient été mal éteints.Et les prévisions météorologiques inquiètent les autorités : les températures ne devraient pas baisser avant samedi.

Une vague de chaleur touche en ce moment le Proche-Orient. Des températures dépassant les 40° ont été mesurées sur le littoral méditerranéen, entre la bande de Gaza et le nord d'Israël. Et les pompiers israéliens font face à des centaines d'incendies. Le Premier ministre, Benyamin Netanyahu, a demandé une aide aérienne internationale pour aider à combattre ces feux.

Avec notre correspondant à Jérusalem,  Guilhem Delteil

Tout au long de la journée, ce sont des centaines d'incendies qui se sont déclarés sur le territoire israélien et en Cisjordanie. La plupart de ces feux ont été contenus, mais dans le centre d'Israël, deux foyers ont pris de l'ampleur.

Le chef des pompiers de la région a, dans l'après-midi, mobilisé l'ensemble de ses effectifs. Mais face à la progression des flammes, le Premier ministre a jugé nécessaire de faire appel à une aide internationale. Il a demandé à ses services de solliciter « immédiatement » un soutien aérien de pays voisins.

Ce jeudi, près de 3 500 personnes ont dû être évacuées. Dans deux localités au moins, des habitations ont été brûlées. Et selon un responsable de la police, le village de Mevo Modiin - qui comptait un peu plus de 200 habitants - a été quasiment entièrement détruit. Plusieurs routes ont dû être également fermées à la circulation.

Selon les pompiers israéliens, le pic de chaleur combiné à une tradition juive serait à l'origine de la majorité de ces incendies. Israël célébrait ce jeudi Lag BaOmer, une fête au cours de laquelle des feux de joie sont allumés. Certains auraient été mal éteints.

Et les prévisions météorologiques inquiètent les autorités : les températures ne devraient pas baisser avant samedi.