En Israël, le "passeport vert" pour retrouver les activités d'avant l'épidémie de Covid-19

·1 min de lecture

Israël, champion de la vaccination avec 4,25 millions de personnes ayant reçu la première dose de vaccin contre le Covid-19, sur neuf millions d'habitants, se déconfine petit à petit. L'Etat hébreu a lancé un système de passeport vaccinal sous la forme d'un badge : vert si les deux doses ont été reçues, pourpre pour les personnes non vaccinées ou celles qui n'ont reçu qu'une dose. Ces deux couleurs déterminent la possibilité, ou non, de faire certaines activités.

Un "passeport vert" permet aussi aux Israéliens doublement vacciner de rentrer dans le pays après un voyage, sans passer par la case quarantaine. Jean-Charles Banoun, ancien d’Europe 1, présentateur et journaliste à I24news, témoigne de cette nouvelle vie.

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation lundi 22 février

Une vie qui reprend progressivement 

"Par exemple, si je veux aller profiter de la douceur du climat dans le sud d'Israël, je peux, grâce à ce passeport vert, prendre un vol intérieur entre Tel Aviv et Eilate. Et là, je pourrais encore une fois, en présentant mon fameux passeport vert sur mon téléphone, réserver une chambre d'hôtel", explique-t-il. "Je serai uniquement accompagné de personnes vaccinées."

>>Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

"Je peux également, depuis dimanche, retourner dans ma salle de gym, ce qui n'était plus le cas depuis des mois. Je peux aller au musée, au théâtre. Bref, des activités qui seraient totalement fermées encore aujourd'hui s...


Lire la suite sur Europe1