L’armée israélienne frappe l’immeuble d’Al-Jazira et d’Associated Press

·1 min de lecture
L'armée israélienne a mené une frappe samedi sur l'immeuble d'une dizaine d'étages abritant les locaux d'Al-Jazira et d'Associated Press (AP) dans la bande de Gaza.
L'armée israélienne a mené une frappe samedi sur l'immeuble d'une dizaine d'étages abritant les locaux d'Al-Jazira et d'Associated Press (AP) dans la bande de Gaza.

Le bâtiment s'est effondré dans un immense fracas. L'armée israélienne a bombardé samedi l'immeuble d'une dizaine d'étages abritant les locaux de la chaîne de télévision qatarie Al-Jazira et l'agence de presse américaine Associated Press (AP) dans la bande de Gaza, ont constaté des journalistes de l'Agence France-Presse. « L'armée a prévenu le propriétaire de la tour dans laquelle Associated Press a ses locaux qu'elle serait ciblée » par une frappe, avait écrit sur Twitter un journaliste de l'agence AP peu de temps avant. L'immeuble venait d'être évacué quand il a été visé par la frappe aérienne de Tsahal.

« C'est une chose terrible, très triste, de cibler le bureau d'Al-Jazira et les bureaux de presse », a déclaré à l'AFP Wael Aldahdouh, chef du bureau de la chaîne qatarie sur place. L'agence de presse américaine AP s'est dite « choquée et horrifiée. » « C'est un développement incroyablement inquiétant. Nous avons évité de justesse de terribles pertes humaines », a dit dans un communiqué le patron de l'agence, Gary Pruitt. « Le monde sera moins informé sur ce qui se passe à Gaza à cause de ce qui s'est passé aujourd'hui », a-t-il ajouté.

Dans un communiqué, les forces israéliennes ont confirmé la frappe sur ce bâtiment qui abritait, selon elles, « des entités appartenant au renseignement militaire de l'organisation terroriste Hamas » et ont accusé l'organisation islamiste de « délibérément installer des cibles militaires dans des zones ultra-peuplées [...] Lire la suite