Israël: nouvelles manifestations massives pour demander la libération des otages

En Israël, des manifestations de masse se sont déroulées samedi 6 juillet. Près de 170 000 personnes à Tel Aviv, des dizaines de milliers à Jérusalem et dans d'autres villes ont défilé pour demander la conclusion d'un accord permettant la libération des otages.

Avec notre correspondant à Jérusalem, Michel Paul

Les manifestants demandent la libération immédiate des otages et aussi des élections anticipées. Une mobilisation particulièrement forte ce samedi soir. Avec une mise en garde adressée au Premier ministre israélien par Einav Zangauker la mère d’un otage retenu à Gaza.

« Pour la première fois depuis de longs mois, nous ressentons de l’optimisme. Pour la première, je sens que je vais pouvoir embrasser bientôt mon fils Natane. Il ne faut pas rater cette occasion. Netanyahu, n’aie pas l’audace de nous briser à nouveau le cœur ! », s'exclame Einav Zangauker.

À lire aussiGuerre à Gaza: une avancée significative dans les négociations sur la libération des otages selon Israël

« Il faut signer l'accord »

Pour les manifestants, il faut profiter de l'assouplissement de la position du Hamas qui a renoncé, semble-t-il, à exiger un cessez-le-feu permanent avant tout accord. Et surtout contrer les efforts de l’extrême-droite israélienne pour empêcher la finalisation d’un tel accord.


Lire la suite sur RFI