Israël : Netanyahu à nouveau aux portes du pouvoir

© REUTERS/Ammar Awad

L'ex-Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, jugé pour corruption dans une série d'affaires, se rapproche jeudi de son objectif tant souhaité d'obtenir une majorité avec ses alliés religieux et d'extrême droite pour marcher à nouveau sur les plus hautes marches du pouvoir.

Un record de 14 sièges pour l'extrême droite

Jeudi matin, après 93,3% des votes dépouillés, le "bloc de droite" de M. Netanyahu est crédité de 65 élus - 32 pour le Likoud, 19 pour les partis orthodoxes et un record de 14 pour l'extrême droite - dans ce qui pourrait être, selon des analystes, le gouvernement le plus à droite de l'histoire du pays.

À lire aussi Procès Netanyahou : la police soupçonnée d'avoir piraté le téléphone d'un témoin

Aussi jeudi, trois policiers israéliens ont été blessés lors d'une attaque dans la Vieille Ville de Jérusalem, a indiqué la police affirmant que l'assaillant avait été tué.

Le gouvernement Lapid "arrive à sa fin", a déclaré le ténor de l'extrême-droite Itamar Ben Gvir. "Il est temps de ramener la sécurité dans les rues, de rétablir l'ordre, de montrer qui est le maître, il est temps de tuer un terroriste qui mène une attaque", a-t-il affirmé après l'attaque à Jérusalem.

À lire aussi Israël : Emmanuel Macron a demandé à Benjamin Netanyahu de renoncer à tout projet d'annexion

Le Premier ministre sortant Yaïr Lapid, chef de la formation centriste Yesh Atid ("Il y a un futur") se dirige vers une récolte de 24 élus, son allié de centre-droit Benny...


Lire la suite sur ParisMatch