Israël : le masque n’est plus obligatoire dans la rue

La vie sans masque. En Israël, ce rêve commence peu à peu à devenir réalité. En effet, 60% de la population ayant été vaccinée avec deux doses, les masques laissent place aux sourires des habitants. Ils peuvent retrouver un semblant de vie normale. Ces derniers jours déjà, beaucoup ne le portaient plus. Mais depuis le dimanche 18 avril, c’est officiel : il n’est plus obligatoire dans la rue. "C’est un tel soulagement de se dire que ce cauchemar va enfin s’arrêter", explique une passante. Vers l’immunité collective ? Néanmoins, le masque reste obligatoire à l’intérieur. 85% des Israéliens de plus de 16 ans ont soit été vaccinés, soit ils ont guéri du Covid-19, ce qui fait dire aux épidémiologistes qu’Israël n’est pas loin d’atteindre l’immunité collective. Certains pourtant préfèrent ne prendre aucun risque. "J’ai toujours peur, car j’ai été malade et ça a été terrible", décrit une riveraine. Les masques doivent encore être portés à l’école, mais d’ici l’été, tous les élèves devraient être vaccinés.