Israël: l'armée libère quatre otages, en vie, à Gaza

Quatre otages israéliens, détenus par le Hamas depuis le 7 octobre 2023, ont été récupérés lors d'une opération de l'armée « difficile » dans le camp de Nousseirat, dans le centre de l'enclave palestinienne. Le Forum des familles d'otages salue un « triomphe miraculeux ». La police israélienne a annoncé la mort d'un agent dans l'opération pour libérer des otages à Gaza. Le Premier ministre Benyamin Netanyahu a rappelé qu'Israël « ne cède pas face au terrorisme ».

Avec notre correspondant à Jérusalem, Michel Paul

Après des heures de rumeurs, le porte-parole de l'armée israélienne a confirmé la libération des quatre otages israéliens. Ils ont été récupérés par des forces spéciales dans le camp de Nousseirat, dans le centre de la bande de Gaza. Ils étaient détenus dans deux sites distincts. Ils sont vivants et en apparente bonne santé, indique le communiqué de l'armée. Un agent est mort dans l'opération pour libérer des otages à Gaza, a rapporté la police israélienne.

Noa Argamani, une jeune femme de 25 ans et de trois hommes, Almog Meir Jan, 21 ans, Andrey Kozlov, 27 ans, et Shlomi Ziv, 40 ans, avaient été enlevés le 7 octobre 2023 lors de la rave-party Nova. Ils viennent d'être transportés dans un hôpital près de Tel Aviv et leurs familles sont sur place.

À lire aussiHuit mois de guerre à Gaza: «C'est un carnage»


Lire la suite sur RFI