Israël: Lapid dit disposer d'une coalition pour déloger Netanyahu

·2 min de lecture
ISRAËL: LAPID DIT DISPOSER D'UNE COALITION POUR DÉLOGER NETANYAHU

par Maayan Lubell

JERUSALEM (Reuters) - Le chef de l'opposition israélienne Yair Lapid a effectué mercredi un pas supplémentaire pour déloger le Premier ministre Benjamin Netanyahu, au pouvoir sans discontinuer depuis 2009, en informant le président israélien qu'il avait conclu des accords avec des alliés politiques pour former un nouveau gouvernement.

Environ une demi-heure avant l'expiration du délai qui lui était fixé, à minuit (22h00 GMT), le politicien centriste a informé le chef de l'Etat, Reuven Rivlin, qu'il avait "réussi à former un gouvernement", selon un communiqué de son parti Yesh Atid.

L'ultranationaliste Naftali Bennett, dont Yair Lapid avait obtenu dimanche le soutien crucial, deviendrait le nouveau Premier ministre dans le cadre d'un accord de rotation du pouvoir, avant que Yair Lapid prenne le relais au bout de deux ans environ.

Leur coalition comprend un mélange de partis de petite et moyenne tailles issus de l'ensemble du paysage politique dont, pour la première fois de l'histoire du pays, un parti représentant la minorité arabe.

Si ce projet de coalition semble annoncer le premier revers électoral de Benjamin Netanyahu depuis 1999, l'étroite majorité dont le nouveau gouvernement dispose et le fait qu'un délai de dix jours est attendu avant son intronisation laissent une petite fenêtre au camp du Premier ministre pour tenter de faire changer d'avis des élus.

Benjamin Netanyahu a plusieurs fois cherché à discréditer Naftali Bennett et les autres partis de droite qui négocient avec Yair Lapid, affirmant qu'ils mettaient en danger la sécurité d'Israël. Il s'est dit toujours en mesure de former le prochain gouvernement et a laissé la porte ouverte à ces partis.

Yair Lapid a été chargé de former une nouvelle coalition gouvernementale après que Benjamin Netanyahu n'y est pas parvenu suite aux élections législatives du 23 mars dernier.

(version française Jean Terzian)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles