Israël lance une offensive d'ampleur à Gaza, en dépit des pourparlers pour une trêve

Israël a lancé, mercredi, une offensive terrestre et aérienne dans le centre de la bande de Gaza. Les violents bombardements ont déjà fait plusieurs dizaines de victimes, selon les autorités palestiniennes. Pendant ce temps, des pourparlers impliquant des diplomates américains, égyptiens, et qataris se sont tenus à Doha, au Qatar, dans l'espoir de réunir les conditions d'une trêve.

Nouvelle offensive israélienne à Gaza. Des frappes aériennes et des tirs d'artillerie israéliens ont ciblé, mercredi 5 juin, le centre de la bande de Gaza, où la guerre entre Israël et le Hamas palestinien va entrer dans son neuvième mois pendant que les médiateurs redoublent d'efforts pour arracher un cessez-le-feu.

Les opérations israéliennes se concentrent à présent dans le centre du territoire palestinien, après avoir touché surtout Rafah, dans le sud, où l'armée a lancé début mai une offensive terrestre, présentée par Israël comme l'étape finale de sa guerre contre le Hamas, déclenchée après une attaque sans précédent du mouvement islamiste sur le sol israélien le 7 octobre.

Chargeant leurs maigres affaires sur des véhicules, charrettes et fauteuils roulants, des déplacés ont fui mercredi le camp d'Al-Bureij en quête d'un lieu sûr, ont rapporté des correspondants de l'AFP.

"Au moins 70 morts et plus de 300 blessés" dans la nuit

Au cours de la nuit, une frappe près de l'entrée du camp et des tirs d'artillerie au sud-est de Deir al-Balah, à proximité, ont fait plusieurs morts, selon des témoins.


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Israël annonce la mort de quatre otages détenus par le Hamas lors de l'opération militaire à Gaza
Le Hamas accuse Israël de chercher à négocier "indéfiniment"
Gaza : les médiateurs exhortent Israël et le Hamas à "finaliser" un accord de cessez-le-feu