Israël et le Kosovo normalisent leurs relations

·1 min de lecture

Israël et le Kosovo, un pays à majorité musulmane, viennent de conclure un accord de normalisation, avec en prime l'établissement prévu de l'ambassade kosovare à Jérusalem.

Avec notre correspondant à Jérusalem, Michel Paul

C’est une cérémonie virtuelle qui marquera ce lundi 1er février l’établissement des relations diplomatiques entre Israël et le Kosovo. La ratification de l’accord se fera en vidéoconférence avec en Israël le ministre des Affaires étrangères, Gaby Ashkenazi, et à Pristina la cheffe de la diplomatie kosovare, Meliza Haradinaj Stublla. Un moment historique, affirme cette dernière.

Ce pourrait être le cas également pour la partie israélienne si le Kosovo établit effectivement, comme promis, son ambassade à Jérusalem. « Cela renforcera la position de Jérusalem comme étant la capitale de l'État d'Israël, chose qui est maintenant reconnue par les États-Unis et quelques autres pays, se réjouit l'ancien diplomate israélien Avi Pazner. Peut-être que le Kosovo va être le premier pays musulman à établir son ambassade à Jérusalem ».

Ce nouvel accord de normalisation pour Israël est une fois encore le fruit de la diplomatie de l’administration Trump. Le Kosovo gagne un soutien renforcé de la part des États-Unis, ce qui est important pour cette ancienne province serbe qui n’est reconnue que par une centaine de pays.

La question est de savoir si l'équipe du président Biden continuera sur cette voie. À signaler que la Serbie, qui dans le même temps avait annoncé son intention de déplacer son ambassade de Tel-Aviv à Jérusalem, a semble-t-il entre-temps fait machine arrière.