Israël : le gouvernement face à la grogne, jusqu'à 100 000 manifestants à Tel Aviv samedi soir

Jusqu'à 100 000 manifestants ont défilé dans les rues de Tel Aviv samedi soir pour protester contre le projet du gouvernement de réformer le système judiciaire.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahou dénonce de son côté un pouvoir excessif accordé aux juges et compte poursuivre la réforme malgré l'opposition.

Yair Lapid, ancien Premier ministre israélien : "Aujourd'hui, c'est une manifestation de soutien à Israël. C'est une manifestation pour notre pays, pour défendre sa démocratie, ses tribunaux ; pour défendre l'idée d'une vie commune et de biens communs.

Les gens qui sont ici aiment Israël, ils manifestent pour un Etat juif démocratique selon les valeurs de la Déclaration d'Indépendance. Nous n'abandonnerons pas jusqu'à ce que nous gagnions".

Le cortège de samedi à Tel Aviv intervient après des manifestations étudiantes à travers le pays et une mobilisation de centaines d'avocats devant un tribunal, là aussi à Tel Aviv.