Israël frappe des "sites militaires" dans la bande de Gaza après des tirs de roquette

La riposte ne s'est pas faite attendre. Tôt ce vendredi matin, l'armée israélienne a mené des frappes aériennes contre des sites militaires dans la bande de Gaza. Un peu plus tôt, des roquettes avaient été tirées depuis le territoire palestinien en direction de l'Etat hébreu. Elles ont été interceptées par le système anti-missile israélien. Ces tirs depuis la bande de Gaza contrôlée par le Hamas, n'ont pas été revendiqués et n'ont fait ni dégât ni blessé.

Ils interviennent dans un contexte de fortes tensions en Cisjordanie où un commandant de la branche armée du Jihad islamique, a été tué jeudi par l'armée israélienne.

Le chef de la diplomatie américaine, Antony Blinken, a fait part de sa "profonde inquiétude" quant à la situation en Cisjordanie, notamment les tensions croissantes, la violence et les pertes de vies humaines tant israéliennes que palestiniennes, et a souligné la nécessité pour toutes les parties d'engager de toute urgence la situation dans une désescalade", a affirmé le département d'Etat américain dans un communiqué.

La Cisjordanie connaît sa période la plus meurtrière depuis des années.

Le territoire palestinien est le théâtre de raids quasi quotidiens de l'armée israélienne ainsi que d'une augmentation des affrontements et des attaques contre les forces israéliennes.