Israël frappe une base aérienne importante en Syrie

AP - Tsafrir Abayov

Des avions probablement israéliens ont attaqué ce dimanche 13 novembre en début de soirée l’aéroport de Choueirat, près de la ville de Homs, dans le centre de la Syrie. Les raids ont fait au moins deux morts et trois blessés dans les rangs de l’armée syrienne, selon l’agence officielle Sana. L’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH) rapporte, quant à lui, trois morts, dont deux officiers et 16 blessés.

Avec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh

Au moins quatre chasseurs-bombardiers israéliens ont survolé à basse altitude le Mont-Liban avant de tirer des salves de missiles sol-air à partir de l’espace aérien libanais vers le centre de la Syrie.

Les raids ont visé l’aéroport militaire de Choueirat, à l’est de Homs, la troisième ville de Syrie. Les missiles ont ciblé des batteries syriennes de défense anti-aérienne et des installations sur ce site utilisé par l’armée syrienne mais aussi par les Gardiens de la révolution iranienne et le Hezbollah libanais.

29ᵉ raid de l’aviation israélienne en Syrie

L’Observatoire syrien des droits de l’homme indique que les raids ont détruit un dépôt d’armes et de munitions appartenant aux Iraniens et au Hezbollah. Il s’agit du 29ᵉ raid mené par l’aviation israélienne en Syrie depuis le début de l’année.

Les attaques israéliennes se concentrent sur les aéroports et les voies d’approvisionnement soupçonnés d’être utilisés pour l’acheminement d’armes et de munitions à partir de l’Iran. Le 9 novembre, des avions non identifiés ont détruit des camions-citernes qui transportaient du carburant à destination du Liban près de la frontière syro-irakienne, au sud de la province orientale de Deir Ezzor.


Lire la suite sur RFI