Israël espère que l'Iran a compris le message, dit Lieberman

Le ministre israélien de la Défense, Avigdor Lieberman, a dit jeudi espérer que les récentes violences entre Israël et l'Iran étaient terminées, précisant que son pays ne souhaitait pas une escalade de la situation. /Photo prise le 1 mai 2018/REUTERS/Ronen Zvulun (Reuters)

JERUSALEM (Reuters) - Le ministre israélien de la Défense, Avigdor Lieberman, a dit jeudi espérer que les récentes violences entre Israël et l'Iran étaient terminées, précisant que son pays ne souhaitait pas une escalade de la situation.

"J'espère que nous avons bouclé ce chapitre et que tout le monde a compris le message", a déclaré Lieberman après des tirs de roquettes iraniennes à partir de la Syrie et des représailles israéliennes contre des intérêts iraniens en territoire syrien.

Les forces iraniennes ont tiré des roquettes contre des positions de l'armée israélienne sur les Hauteurs du Golan, près de la frontière syrienne, a annoncé l'armée israélienne, qui a répliqué en lançant contre la Syrie l'une de ses offensives les plus importantes depuis le début du conflit syrien en 2011.

C'est la première fois que l'Iran lance une attaque contre Israël depuis la Syrie, où Téhéran a déployé des forces et appuie des milices chiites en soutien au président syrien Bachar al Assad.

Avigdor Lieberman a précisé qu'Israël avait atteint "presque toutes les infrastructures iraniennes en Syrie" et qu'aucune des roquettes iraniennes n'avait touché le territoire israélien.

Ces tirs ont soit manqué leur cible soit été interceptés par le système de défense antiaérienne de l'armée israélienne.

Sur le plateau du Golan occupé où la population avait été appelée à gagner des abris au cours de la nuit, les écoles ont ouvert normalement jeudi matin.

(Jeffrey Heller; Pierre Sérisier pour le service français)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles