En Israël, la campagne de vaccination ralentie par les jeunes

·1 min de lecture

La campagne de vaccination ralentit fortement en Israël. Alors que 85% des plus de 60 ans ont reçu au moins leur première injection, rapporte le quotidien Haaretz, les 19-50 semblent nettement plus difficiles à motiver, maintenant que la campagne de vaccination leur est ouverte. "Au début de la campagne, nous avons vacciné entre 100.000 et 120.000 personnes par jour et ces derniers jours, nous arrivons à peine à la moitié de ces chiffres", a déclaré Kalanit Kaye, responsable de la campagne de vaccination auprès du prestataire de soin Clalit, dans des propos rapportés par le journal The Times of Israël. Actuellement, seuls 65.000 Israéliens sont vaccinés quotidiennement.

L’Etat hébreu, qui sort progressivement de son troisième confinement, fait figure de modèle à suivre pour sa campagne de vaccination menée tambour battant. En l’espace de 50 jours, 3,5 millions d’Israéliens ont reçu une première dose du vaccin et 1,8 million en ont reçu deux doses, pour une population de 8,9 millions d’habitants. A titre de comparaison, au 7 février en France, 1,9 millions de personnes avaient reçu une première dose de vaccin, et 252.000 une deuxième dose, selon les chiffres du ministère de la Santé.

Les autorités inquiètes du manque d’intérêt des vingtenaires, trentenaires et quadra 

Si la campagne de vaccination française n’est ouverte pour l’instant qu’aux personnes de plus de 75 ans, aux soignants de plus de 50 ans et aux personnes vulnérables à haut risque, celle menée en Israël est ouver...


Lire la suite sur LeJDD