Israël: Benyamin Netanyahu lâché par l’un de ses lieutenants

·1 min de lecture

En Israël, le Premier ministre vient de subir un revers. Au lendemain de la dissolution de la Knesset, le Parlement israélien, Benyamin Netanyahu, qui débute sa campagne électorale, a été lâché par l’un de ses plus fidèles lieutenants.

De notre correspondant Jérusalem, Sami Boukhelifa

Le désormais l’ex-ministre israélien de l’Eau, Zeev Elkin, a fait d’une pierre deux coups. Il claque à la fois la porte du gouvernement, et celle du Likoud, le parti de Benyamin Netanyahu.

Habile politicien, autrefois confident du Premier ministre, le voilà passé chez les rivaux. Il rejoint la toute jeune formation politique Nouvel Espoir, lancée début décembre par Gideon Saar, également un ancien du Likoud, qui a tourné le dos à Benyamin Netanyahu.

Un « séisme politique » pour la presse

Même si les sondages donnent le parti du Premier ministre en pole position lors des prochaines élections législatives du mois de mars, cette défection risque clairement de l’affaiblir en entraînant une dispersion des voix.

►À lire aussi: Dissolution de la Knesset: Israël, «médaille d’or de l’instabilité» politique

La presse israélienne décrit ce départ comme un « séisme politique », mais pas assez puissant toutefois pour faire « s’écrouler » la forteresse de Benyamin Netanyahu. Les proches du Premier ministre quant à eux, jugent cette défection comme une faute politique.