Israël: Benyamin Netanyahu durcit le ton, la colère des familles des otages ne tarit pas

Après ce qui est considéré comme un assouplissement de la position du Hamas sur un accord de trêve et de libération d'otages, c'est le Premier ministre israélien qui durcit le ton en affirmant que son pays entend bien atteindre tous ses objectifs de guerre. Une attitude qui provoque la colère de ses opposants et en particulier des familles d'otages qui poursuivent leur mouvement de protestation.

Avec notre correspondant à Jérusalem, Michel Paul

Tout accord devrait permettre à Israël de reprendre le combat jusqu'à ce que tous les objectifs de la guerre aient été atteints. Une mise au point du bureau du Premier ministre israélien qui risque de tout remettre en question. Le communiqué qui présente les principes inébranlables du gouvernement israélien a pris la classe politique israélienne par surprise, y compris au sein même de la coalition israélienne.

Un responsable politique estime que cela risque de porter atteinte à la libération des otages. Une source militaire s’interroge sur le motif de cette communication au moment où une nouvelle séquence de négociations sur un accord de trêve et un échange otages-prisonniers est sur le point de de débuter. Pour les familles d’otages, il est clair que Benyamin Netanyahu tente une fois de plus de torpiller les pourparlers sous la pression de ses ministres d’extrême-droite.


Lire la suite sur RFI