Israël: Benyamin Netanyahu a choisi le futur patron du Mossad

·1 min de lecture

Pour l’heure, il est identifié uniquement par la première lettre de son prénom: D. C’est le futur patron du Mossad, le prestigieux et tout puissant service de renseignement israélien. Le Premier ministre israélien l’a désigné comme successeur de Yossi Cohen, sept mois avant la fin du mandat de ce dernier.

Avec notre correspondant à Jérusalem, Michel Paul

D. n’est pas un inconnu au sein du Mossad. Il est le numéro deux de l’organisation. Ancien membre d’une unité de commandos d’élite, la Sayeret Matkal, après un court séjour dans le monde de la high tech, il a dirigé, selon les médias en Israël, des opérations musclées dans le monde entier. Selon les experts des services secrets israéliens, il est dans la lignée d’une approche bien particulière du service Action du Mossad et plus particulièrement des célèbres unités Metsada et Kidon chargées de la majorité des opérations extérieures. es opérations tactiques qui mènent à des résultats stratégiques.

Les ambitions politiques de Yossi Cohen

Il appartient donc à la même école que son prédécesseur Yossi Cohen. En tout cas indique-t-on, le futur nouveau chef du Mossad jouit d’un consensus total au sein de l’organisation.

Ce qui est plus surprenant, c’est l’annonce quelque peu prématurée de ce changement à la tête du Mossad. La réponse en serait simple : Yossi Cohen voudrait avancer la date de son départ pour écourter sa période de réserve notamment en cas d’élections anticipées. Il pourrait ensuite, suggèrent plusieurs journalistes, devenir ambassadeur à Washington ou émissaire spécial du Premier ministre pour les missions délicates si Benyamin Netanyahu est réélu. Mais le rêve véritable de Yossi Cohen, selon nombre de commentateurs, serait de devenir lui-même Premier ministre.