Israël: Benny Gantz menace de démission et demande un plan pour un après-guerre à Gaza

C’est une discorde au sein de la coalition israélienne. Benny Gantz brandit un plan en 6 points pour un changement de stratégie. Il le présente sous forme d'ultimatum à Benyamin Netanyahu qui dans le même souffle le rejette. La menace de démission de Gantz n'est pas prise très au sérieux par les manifestants anti-Netanyahu.

Avec notre correspondant à Jérusalem, Michel Paul

Pas de démission immédiate comme l’espéraient certains, mais un ultimatum en Israël. Le ministre Benny Gantz donne jusqu’au 8 juin à son rival politique, Benyamin Netanyahu, pour mettre en place un nouveau plan stratégique donnant la priorité à la libération des otages. Et pour définir une solution pour l’après-guerre à Gaza.

« Le choix est entre vos mains, le moment de vérité est venu. C’est le moment de prendre une décision. Et vous savez très bien ce qu’il faut faire. Le peuple d'Israël vous regarde et vous devez choisir entre sionisme ou cynisme, entre union ou division, responsabilité ou inaptitude. Entre victoire ou catastrophe. Si vous préférez le bien du pays plutôt que le vôtre, nous serons vos partenaires pour le combat », a déclaré Benny Gantz.

L’ultimatum de Benny Gantz a aussitôt été balayé par le Premier ministre israélien. Le plan qu’il propose équivaut tout simplement à une capitulation en bonne et due forme, proclame Benyamin Netanyahu.


Lire la suite sur RFI

Lire aussi:
Bande de Gaza: des combats d’une intensité extrême du nord au sud de l’enclave