Israël: un appel d'offres lancé dans un quartier de colonisation à Jérusalem-Est

·1 min de lecture

À la veille des dernières élections, le Premier ministre israélien avait promis la construction du quartier de Givat Hamatos à Jérusalem-Est. Ce dimanche 15 novembre, un appel d'offres a été lancé. La mission est double : finaliser le contrat avant l'entrée en fonction de Joe Biden, et mener à terme la colonisation autour de Jérusalem-Est.

De notre correspondant à Jérusalem, Michel Paul

À deux reprises ces derniers mois, l’Union européenne avait lancé des mises en garde. Et le projet avait été retardé. Mais cette fois le feu vert a été donné de manière formelle.

L’administration israélienne des domaines, un organisme officiel chargé de la gestion des biens fonciers, a publié un appel d'offres pour la mise en chantier de 1 257 unités de logement dans le quartier de colonisation de Givat Hamatos à Jérusalem-Est.

La dernière date pour présenter les offres est le 18 janvier 2021. Soit tout juste deux jours avant la fin de la présidence de Donald Trump. Ces nouveaux logements encercleront le village palestinien de Beit Safafa et bloqueront sur le terrain toute continuité territoriale palestinienne, remettant ainsi en cause la solution d’un État palestinien avec Jérusalem-Est pour capitale.

Il y a dix ans, l’annonce de nouvelles constructions à Ramat Shlomo, un quartier ultra-orthodoxe juif dans un autre secteur de Jérusalem-Est, au moment de la visite du vice-président américain avait provoqué des frictions entre Israël et les Etats-Unis. Et il s’agissait déjà de Joe Biden.