Israël annonce la mort de quatre otages détenus par le Hamas lors de l'opération militaire à Gaza

L'armée israélienne a indiqué avoir "informé les familles de Chaïm Peri, Yoram Metzger, Amiram Cooper et Nadav Popplewell" de la mort de ces quatre otages enlevés durant l'attaque du Hamas le 7 octobre. Elle a déclaré que ces otages avaient été tués lors de l'opération militaire à Khan Younes. Leurs corps sont toujours détenus par le Hamas.

L'armée israélienne a annoncé, lundi 3 juin, la mort de quatre otages israéliens détenus par le Hamas à Gaza, à l'heure où les doutes croissent sur les chances d'aboutir d'un plan de cessez-le-feu annoncé par le président américain, Joe Biden.

Dans le territoire palestinien assiégé et dévasté par près de huit mois de guerre, au moins 40 Palestiniens ont été tués ces dernières 24 heures dans les bombardements israéliens qui ont continué, lundi, sur plusieurs secteurs dont Rafah, selon le ministère de la Santé du mouvement islamiste Hamas.

Dans un communiqué, l'armée a indiqué avoir "informé les familles de Chaïm Peri, Yoram Metzger, Amiram Cooper et Nadav Popplewell" de la mort de ces quatre otages enlevés durant l'attaque sans précédent du Hamas le 7 octobre dans le sud d'Israël et emmenés dans la bande de Gaza voisine. Leurs corps sont toujours aux mains du Hamas, a-t-elle ajouté.

Mais Israël a jugé cette proposition "incomplète", selon le porte-parole du gouvernement, David Mencer.

Avec AFP


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
"Le Hamas est désormais le seul obstacle à un cessez-le-feu complet", dit Joe Biden
Gaza : le ministre israélien de la Défense affirme "préparer" une alternative au Hamas
"Nous n'accepterons pas que le Hamas gouverne Gaza", prévient le ministre israélien de la Défense